Catégories

Nouveaux produits

Facebook

Iodum Granules

Iodum Granules Agrandir

Attention, ce produit est un médicament

Dernière mise à jour le 2018-04-12 11:22:51

1,78 €

Hors frais de livraison

Disponibilité : En stock

133303 pièces disponibles

Traiter les problèmes de thyroïde et les troubles associées avec Iodum
 
Iodum est le remède homéopathique le plus approprié en cas d'hyperthyroïdie. Grâce à un apport en iode, dosé en quantité infinitésimale, ce médicament permet de venir à bout de la maladie, tout en rétablissant le métabolisme de base du patient.
 
La souche de ce remède homéopathique est l’iode qui est un halogène très utilisé dans l’industrie pharmaceutique. L’étiologie symptomatique de Iodum a été dressée en rapport avec la toxicité élevée de l’iode et ses effets sur l’organisme.
 
Métabolisme et nutrition
 
Iodum est prescrit chez les individus souffrant de boulimie, avec un appétit excessif et une envie continuelle de consommer. Le remède convient surtout quand ce premier symptôme s’accompagne d’une perte de poids très marquée, ou même d’un arrêt de la croissance. Cet état conduit très souvent à une grande faiblesse et à une extrême maigreur. Le remède homéopathique Iodum agit alors en rétablissant le processus. D’une part, il permet de réduire l’appétit en agissant comme un coupe-faim. D’autre part, Iodum agit également sur le métabolisme du patient et permet de contrecarrer le phénomène d’amaigrissement.
 
Endocrinologie
 
Une sécrétion excessive d’hormones par la glande thyroïde peut être néfaste pour l’organisme et conduire à ce qu’on appelle l’hyperthyroïdie. L’iode est le traitement idéal de cette pathologie endocrinienne. Le sujet atteint d’hyperthyroïdie est maigre malgré un appétit très excessif et il est très agité et hyperactif. Lorsque les malaises se présentent, son rythme cardiaque s’accélère, il a des bouffées de chaleur et a constamment soif. Sa chaleur corporelle augmente et il en est de même pour son appétit. Malgré cela, le sujet ne cesse de maigrir.

Ce remède est également prescrit en cas d’hypothyroïdie. Cette pathologie aboutit à un retard de croissance et particulièrement au crétinisme. En cas d’hypothyroïdie, le sujet est extrêmement faible, frileux et très irritable. Il ne mange pas beaucoup et pourtant, il ne cesse de prendre du poids. Sa peau est pâle, ses ongles se cassent facilement et ses cheveux sont complètement secs. On observe un aggravement de sa voix et l’apparition d’un goitre.
 
Indications en ORL
 
Lorsque les muqueuses des voies respiratoires produisent trop de secrétions, cela occasionne un catarrhe. Cette pathologie se manifeste par un nez bouché, des sensations désobligeantes dans le larynx, des larmes violentes et des douleurs oculaires. On observe également un écoulement nasal important et chaud, entraînant souvent des douleurs dans le nez qui s’irradient jusqu’au front. Dans certains cas, la catarrhe peut entraîner une surdité ou un enrouement de la voix.
 
Gynécologie
 
Iodum est prescrit en cas de règles irrégulières et abondantes. Ce remède permet aussi d’atténuer les malaises qui affectent certaines femmes pendant leur période menstruel : douleurs ovariennes, lourdeur des seins, atrophie des mamelons, faiblesse ou état de grande agitation. Iodum est également un excellent remède contre la métrorragie. Enfin, c’est également un médicament efficace en cas d’ovarite, surtout quand celle-ci est accompagnée d’un écoulement vaginal épais de couleur jaune.
 
Gastro-entérologie
 
Iodum est également recommandé en cas de troubles gastriques.


On peut citer particulièrement les brûlures et les tremblements dans l’estomac, ainsi que les problèmes de flatulence, qui surviennent systématiquement après les repas. De nombreux organes de l’appareil digestif peuvent être affectés. On prescrit l’Iodum en cas d’hypertrophie du foie, s’accompagnant souvent d’une jaunisse, ou en cas d’enflement de la rate, provoquant des douleurs lancinantes aux alentours de cet organe. Enfin, Iodum est également conseillé pour traiter certaines maladies du pancréas.
 
Dermatologie
 
Iodum est un médicament qui permet de venir à bout des éruptions cutanées, à l’exemple des furoncles ou des verrues. Mais, il est particulièrement utilisé chez les nourrissons en cas d’eczémas. Iodum est aussi recommandé pour traiter les plaies ouvertes, qui ont du mal à cicatriser. Grâce à la substance qu’il contient, ce remède homéopathique accélère le processus de cicatrisation, tout en atténuant les sensations de démangeaisons.
 
Autres indications
 
Iodum peut être utilisé en traitement préventif en cas de menace radioactive. En effet, les études ont démontré que la thyroïde est l’organe qui risque le plus facilement d’être touché en cas de radioactivité. Une administration d’iode permet de protéger cet organe, et grâce à l’homéopathie, les risques de surdosage sont écartées.
 
Posologies recommandées en cas de problèmes de métabolisme et de nutrition
 
Pour les personnes souffrant d’un excès d’appétit, on recommande en coupe-faim du Iodum 5 CH à raison de 10 granules, à prendre dès que l’envie de manger se fait ressentir. Dans le cas d’une boulimie très accentuée, c’est-à-dire quand la privation d’aliments conduit jusqu’à l’agressivité chez le sujet, on optera pour Iodum 9 CH, à raison de deux prises par jour. Pour perdre du poids, sans se priver d’aliments, en gardant juste une alimentation équilibrée, on peut prendre Iodum 4 CH à raison de 3 granules matin, midi et soir. Le médicament peut en même temps aider à réduire les fringales. En coupe-faim, on conseille de prendre les granules un quart d’heure avant les repas ou 1h après. Si l’envie de manger est insoutenable, on prendra systématiquement 5 granules en cas de crise. Enfin, on recommande Iodum 5 CH en cas d’amaigrissement malgré un appétit vorace et une bonne alimentation.
 
Posologies recommandées en endocrinologie
 
En cas d’hyperthyroïdie, on recommande Iodum 5 CH à raison de 3 granules, à prendre matin, midi et soir. Le traitement est à poursuivre jusqu’à ce que les symptômes disparaissent. En cas d’hypothyroïdie, on prendra plutôt les dilutions en 7 CH ou en 9 CH, à raison de 3 granules par jour.
 
Posologies recommandées en ORL
 
Pour les problèmes de catarrhe, à l’origine d’écoulements nasaux anormaux et abondants, on prescrit Iodum 9 CH. Les autres symptômes accompagnant la catarrhe devront disparaitre dès les premiers jours du traitement.
 
Posologies recommandées en gynécologie
 
Pour remédier aux malaises qui surviennent pendant la période des règles, on recommande Iodum 5 CH, à raison de 3 granules, à prendre matin, midi et soir. Le traitement est notamment conseillé en cas d’atrophie des seins.
 
Posologie recommandée en gastro-entérologie
 
Pour remédier aux troubles gastriques, on peut opter pour Iodum 5 CH, à raison de 9 à 10 granules à prendre pendant les périodes de crise. En cas d’affection de la rate, du pancréas ou du foie, il est avant tout nécessaire de faire un bilan avec le médecin traitant. Celui-ci fixera le traitement le plus approprié.
 
Posologie recommandée en dermatologie
 
Pour les problèmes d’eczémas du nourrisson, on prescrit du Iodum 7 CH, à prendre matin et soir, à raison de 3 granules par prise.
 
Autres posologies
 
Pour prévenir des menaces radioactives, notamment pour protéger la thyroïde, les praticiens recommandent Iodum 7 CH à raison de 3 granules par jour pendant 7 jours, puis arrêter le traitement pendant une semaine pour reprendre 3 granules pendant 3 jours.

Tube unitaire de granules
Laboratoire Boiron

Ceci est un médicament.

Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Panier Voir le contenu de mon panier

Notre site dispose d'un
Paiement
en ligne sécurisé

Mon compte

Créer un compte | Mot de passe perdu ?

Frais de ports

Frais de port offert à partir de 35€ d'achat*

*En france métropolitaine

Actualités

Piqûre de guêpe

Piqûre de guêpe  Une piqûre d'insecte peut entraîner un gonflement important avec une réaction allergique parfois très grave. Découvrez quels sont les bons réflexes à adopter en cas de...

Toutes les actualités

Go Top